"Lulu": ses Engagements

lulu avantLe Club des Amis de Lulu, à décidé, de publier, certains des documents de recherche de ses archives..

Il importe, pour nous, que nous puissions récupérer, l’accès libreà notre histoire du mouvement ouvrier, dont on veut réserver  l’accès aux archives aux diplômés.

Avec nos fautes d’orthographe, sans doute pour certains, nous ne sommes que bon à être des exploités ou de la chaire à canon, mais pas à étudier notre propre passé!

Ne vous en déplaise, c’est notre histoire, et son accès, pour nous, devrait être ouverte, à tous ses acteurs et non seulement à des diplômés…, à qui on réserve, sans difficulté, un accès à des  archives, qu’on nous refuse. !

Au nom de quelle légitimité, nous limite t’on le droit d’accès, à notre propre histoire, au profit d’un accès privilégiés  aux diplômés ?

Qu’ont’ils fait donc pour mériter ces traitements de faveur, par rapport, aux acteurs de cette histoire  ?

Qu’avons-nous fait, pour mériter cette discrimination, nous les militants ouvriers, qui déplaisent tant, pour qu’on nous limite ou on  interdise, l’accès  notre propre histoire La fidélité à nos idéaux ?

L’évolution, la construction de cette histoire, de notre histoire, elle c’est réalisée, sur le terrain, par nos luttes ….  Elle n’est donc pas la propriété privée exclusive, des historiens de vos facultés, mais de tous les citoyens,  car c’est notre histoire !

C’est notre histoire, reprenons la en charge, avec nos moyens, avec nos sensibilités et nos expériences d’acteurs de celle-ci.  

Peut importe au fond, si nos fautes d’orthographe déplaisent à tous ces diplômés ou dans les salons et café du commerce, dans les états majors de…. 

Hier, face au patronat, ou à  l’occupant, ce n’est pas l’orthographe qui comptait mais d’autres valeurs !

Même si les meilleurs acteurs de ces combats sont souvent passés de la lumière de leurs engagement, à l’ombre de l’absence de reconnaissance, plus présentables, …..n’est ce pas camarades du M.O.I…!

Hier, diplômés, non diplômés, nous étions,  ensemble dans les luttes, la résistance, restons ensembles pour écrire notre propre histoire, amis, camarade, mes frères !

Certains , les luttes passées, les camps passés, ont eu, parfois  la mémoire défaillante et oublié, ceux à qui ils devaient, parfois la vie et dans les camps et dans la  libération des camps.

Malgré cela, nous pensons, que le temps est  peut être venu,  pour que vous  retrouviez votre mémoire, si de la Fraternité,  de la Solidarité,  il reste un tout  peu, pour vous,  dans  les oublis de votre mémoire…, le reste….importe peu.

Nous ne vous jugeons pas. Nous vous disons, simplement :

«Mes amis, mes frères, mes camarades, REMEMBERT …! Le temps est venu ! »

Sinon, d’une certaine façon, LES BETES IMMONDES, auront, grâce à votre aide, gagnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>